Soirée débat : combattre le harcèlement

harL’Apel a fait appel à la compagnie de théâtre Noctilus pour animer une soirée débat « Combattre le harcèlement », trois dates sont à retenir : lundi 9 avril au Minautore à Vendôme, mardi 10 avril à Sainte Marie de Blois, et mercredi 11 avril salle du Lanthenay à Romorantin de 20h00 à 22h00.

Sous forme de théâtre forum, les questions suivantes seront abordées :

Qu’est-ce que le harcèlement ? Quelles conséquences pour la victime, le harceleur, les témoins ? Que dit la loi ? Pourquoi la victime dénonce-t-elle rarement son/ses harceleur(s) ? Pourquoi les témoins dénoncent-ils rarement les harceleurs ? Que peut-on faire quand on est victime ou témoins de harcèlement ?

Réservée aux parents. Inscriptions sur : http:/urlz.fr/6pz9

 

L’Apel 41 invite Brigitte Prot à Blois

Orientation - 1Présentée vendredi dernier, au théâtre Monsabré, par Marie-Hélène Weicherding, responsable de l’ISF (Information conseil aux familles) et Philippe Guimard, président de l’Apel 41 (Association des parents d’élèves de l’enseignement libre), l’exposé de la psychologue-pédagogue Brigitte Prot a littéralement passionné son public. Un public composé d’une centaine d’élèves de troisième, venus de Saint-Joseph (Mer), Saint-Vincent-Père Brottier, Notre-Dame des Aydes et Saint-Charles, pour assister à une conférence sur la motivation et l’orientation en classe de troisième. Une nouvelle formule de formation mise en place cette année par l’Apel.
Truffant son exposé de très nombreux exemples concrets, l’intervenante propose un éclairage sur les paramètres à considérer pour faire le bon choix en troisième. « Il s’agit de découvrir le projet que chacun porte en soi pour ne pas passer à côté de sa vie », insiste-t-elle. La classe de troisième est un passage avant le lycée, un changement aussi qui demande des capacités d’adaptation pour la construction et l’affirmation de soi. Brigitte Prot évoque la nécessité de « devenir qui on veut être afin d’avoir sa place dans la société ». Une affaire de confiance en soi, en son intelligence, à ses aptitudes au travail, à ses choix et à sa capacité à terminer ce qui est entrepris. « Il ne faut placer la barre ni trop haut ni trop bas », poursuit l’intervenante tout en présentant le tableau du chercheur américain Howard Gardner sur les intelligences multiples. Rejetant catégoriquement la notion de nullité, la psychologue explique que nous possédons huit formes d’intelligence, dont certaines sont dominantes, et que personne n’est nul partout. Une façon de stimuler la confiance et l’estime de soi à l’âge des « grands bonheurs et des grands malheurs ». La séance s’est poursuivie par des ateliers entre élèves et devait être complétée l’après-midi par la découverte des filières professionnelles et technologiques au lycée La Providence.

Texte et photo La Nouvelle République: Jacques Henry
 PICTOLIEN

L’Apel 41 organise le Forum des carrières

En cliquant sur cette image, vous pourrez écouter l’émission consacrée au Forum des carrières organisé par l’Apel 41.Bandeau - coeur 02

AG de l’Apel 41

L’Assemblée générale de l’Apel départementale s’est tenue à Notre-Dame des Aydes devant une cinquantaine de personnes. Dernière AG pour sa présidente Marie-Hélène Weicherding et une partie de son équipe après cinq années passées au service des parents d’élèves du Loir-et-Cher.

Rappelons ici que l’Apel nationale représente plus de 800 000 familles, que l’échelon académique (Orléans-Tours) compte 30 893 familles et que l’Apel 41 fédère 33 Apel d’établissements pour 4 389 familles.

Madame Weicherding a rappelé dans son rapport d’activité que l’Apel 41 avait distribué 35 000 € sous forme de subventions pour le numérique et 4 200 € d’aides diverses.

Pour l’année 2014-15, l’Apel 41 compte insister sur l’aide à l’orientation des jeunes en organisant des rencontres parents-école (RPE), et en continuant l’organisation du grand forum d’orientation. Une journée « pastorale des parents » sera organisée au printemps, et la semaine des Apel qui se tiendra du 16 au 21 mars 2015 avec cette année encore la lecture pour thème (« Lire, quel plaisir! »).

Le colloque académique annuel se tiendra à Bourges le 21 mars. Les parents y seront invités à « accompagner son enfant tout au long de sa scolarité ».

Comme l’a annoncé Jérôme Brunet, directeur diocésain qui s’adressait aux membres du bureau et à sa présidente, l’Enseignement catholique accompagnera l’Apel sur le sujet du règlement des conflits. C’est un beau chantier qui se situe au coeur du projet d’éducation à la relation en action dans le diocèse, et qui concerne en premier lieu les familles.

Bienvenue à la nouvelle équipe de l’Apel 41 : sa nouvelle présidente est Séverine Diagne; elle sera secondée par Sandrine Lambert.

Merci à toutes et à tous pour ce magnifique engagement au service des familles et de l’Enseignement catholique !

Marie-Hélène Weicherding, 5 ans à la présidence de l'Apel 41

Marie-Hélène Weicherding, 5 ans à la présidence de l’Apel 41

photo 2

La nouvelle présidente de l’Apel 41, Séverine Diagne, et Sandrine Lambert, vice-présidente

photo 3

Le nouveau bureau de l’Apel 41

 

Parents et enseignants en relation

rencontre parents-écoleLes Journées de l’Education à la Relation ont débuté hier soir avec une rencontre parents-école animée par l’Apel départementale et Régine Florin, formatrice de l’Apel nationale, rompue à l’animation de réunions dans les établissements. 

L’occasion pour l’Apel de préparer leur congrès de Strasbourg qui aura lieu en mai 2014 sur le thème « Parent d’élève, un métier d’avenir ? ». 

Parents, enseignants et chefs d’établissements étaient présents et ont pu échanger autour des notions de confiance et de défiance dans les relations parents / enseignants. A l’appui des chiffres des études Pisa, Régine Florin a établi des comparatifs entre pays et appuyé sur quelques innovations qui s’opèrent hors de nos frontières. Les participants ont aussi convenu que nos établissements catholiques n’étaient pas les moins bien armés dans le dialogue entre écoles et parents. Il y a encore des progrès à faire. Lesquels et comment ? Tout reste à inventer …

 

Une soirée autour de la relation parents – école

Image

Le forum des métiers de l’Apel de Blois

P1120464C’est une manifestation qui se déroule tous les ans, mais cette année, l’Apel a innové en invitant les élèves de troisième à un forum un peu particulier. Entre le collège « La Providence » et la Maison diocésaine de Blois, les élèves se sont déplacés d’ateliers en ateliers pour écouter des représentants d’entreprises leur parler de la multitude de métiers « différents » au sein même de l’entreprise.

Une façon d’ouvrir aux élèves la multitude d’opportunités qui s’offre à eux au moment où on leur demande déjà de faire des choix. Certains d’entre eux auront aussi mieux compris la réalité d’une entreprise. C’était le but recherché.