Communication bienveillante

L’Apel Loir-et-Cher qui s’attache à répondre aux problématiques que peuvent rencontrer les parents, organise une conférence de Nadège Larcher le mardi 29 novembre à Blois..

« Communication et apprentissage »

Cette conférence très interactive animée par Nadège LARCHER, Psychologue, et co-fondatrice d’Apcomm vous présente, par le biais d’exemples concrets, l’importance et les enjeux des de la communication bienveillante afin de mieux aborder les sujets qui fâchent : les devoirs, la motivation et les comportements difficiles et comprendre comment la communication peut bloquer les apprentissages solaires, à la maison et à l’école.

Mardi 29 novembre 2022 à 20h00

à la l’Auditorium « Chambord » du Crédit Agricole Val de France

20, rue Louis Joseph Philippe à BLOIS

Comptant vivement sur votre présence, nous vous remercions de vous inscrire via ce lien

INSCRIPTIONS

Vente aux enchères caritative à Vendôme

L’école Notre-Dame de Vendôme organise une vente aux enchères animée par les fameux commissaires-priseurs Aymeric et Philippe Rouillac le samedi 3 décembre à 15 heures à l’école.

Le catalogue de la vente est visible sur le site de l’étude.

Les fonds collectés serviront à financer les projets de l’école, et ils sont nombreux ! Alors profitez de cette vente pour envisager vos cadeaux de Noël. Bouteilles de vin, bijoux, antiquités, Hermès, ou objets d’art, vous trouverez certainement de quoi vous faire plaisir et ferez aussi une bonne action.

Exposition le matin de 10h à 12h. (École Notre Dame – 4, avenue Georges Guimond à Vendôme)

LA TOMBOLA DE LA FONDATION DILLARD EST EN BONNE VOIE !

Nous avons atteint plus de 9000 € d’achats de tickets le 15 novembre. Il reste trois semaines pour contribuer au financement de projets d’écoles et (peut-être) gagner une Peugeot 208 neuve ! Alors rendez-vous sur le site de la Fondation Victor Dillard pour tenter votre chance !

www.fondation-dillard.org

JE DEVIENS ENSEIGNANT

Une nouvelle réunion d’information aura lieu en visio le mardi 22 novembre à 19h. Pour vous qui passez les concours (#capes, #cafep, #crpe) ou qui êtes en questionnement sur le métier d’enseignant, vous êtes les bienvenus à cette réunion.

Connectez-vous à 19h sur https://meet.google.com/jzp-azgd-fxv

Deux Chefs d’établissement ordonnés diacres à Blois !

Dimanche 23 octobre, les deux Chefs d’établissement des collèges Notre-Dame de Romorantin et Saint-Joseph de Mer ont été ordonnés diacres par Monseigneur Batut, évêque de Blois. La cathédrale Saint-Louis était pleine pour assister à cet événement qui concerne bien sûr la grande communauté de l’Enseignement catholique de Loir-et-Cher. Olivier Daudé et Jean-Luc Cardin retrouveront leurs collèges respectifs après les vacances de la Toussaint avec une nouvelle mission diaconale. Les acclamations entendues à la sortie de la messe les accompagneront longtemps dans leurs missions !

Saint-Vincent Père Brottier et l’ADA Blois pour la dictée ELA

Les joueurs de Basket de l’ADA Blois qui jouent cette année au plus haut niveau français (Betclic Elite) sont venus mardi matin au collège. Eliot Thillier, Halvine Dzellat-Diakeno et Maxime Sconard ont lu la dictée Association ELA au Collège Saint-Vincent – Père-Brottier. L’Association ELA a notamment pour but d’aider et soutenir les familles concernées par une leucodystrophie. Merci à Manon Lemaire ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe pédagogique pour l’accueil chaleureux et à nos jeunes Espoirs pour leur implication lors de cette action qui s’est terminée par un échange avec les élèves et une séance d’autographes !

Une tombola pour nos établissements !

La Fondation Victor Dillard, qui accompagne financièrement nos écoles, collèges et lycées, organise une tombola spectaculaire : elle propose en effet de gagner une voiture neuve contre l’achat de tickets de 10 € !

Cette tombola s’achèvera par un tirage au sort le 8 décembre 2022 à 20h et le gagnant prendra possession de sa Peugeot 208 d’une valeur de 15 647€ le 16 décembre lors d’une cérémonie de remise de clé à la concession Autosphère de La Chaussée Saint-Victor.

Les profits de cette tombola contribueront directement aux projets des écoles fléchées lors de l’achat des tickets. Pour participer, rien de plus simple : rendez-vous sur le site de la fondation et laissez-vous guider : tous se fait en ligne ! www.fondation-dillard.org

Une messe de rentrée très suivie !

La cathédrale de Blois était pleine pour la messe de rentrée de l’Enseignement catholique de Loir-et-Cher. L’occasion pour les paroissiens de Blois de découvrir une école catholique impliquée, présente en nombre pour accompagner les Chefs d’établissement qui recevaient leur lettre de mission.

Loir-et-Cher : l’enseignement catholique prie pour des jours meilleurs

Face aux coûts de l’énergie, le privé cherche à réinventer son modèle économique, pour accueillir au mieux les 7.425 élèves de cette rentrée 2022.

Effectifs. En ce mois de septembre 2022, 7.425 élèves font leur rentrée dans les 41 établissements privés du Loir-et-Cher. Le directeur diocésain de l’enseignement catholique de Loir-et-Cher, Bruno Chauvineau, souligne une certaine stabilité des effectifs. « Pour cette rentrée, on recense 2.606 collégiens, 1.282 lycéens et 3.537 élèves dans le premier degré, soit une baisse d’une trentaine d’élèves par rapport à l’an dernier », précise-t-il.
Un professeur devant chaque classe ? À ce jour, « il y a un enseignant devant chaque classe », assure Bruno Chauvineau. Sur le département, cela représente 550 enseignants dont 15 à 20 % de contractuels. Néanmoins, l’inquiétude reste de mise sur le vivier de suppléants dont la réserve est quasiment vide. En cas d’un nombre important de professeurs absents ou en arrêt maladie, des difficultés pourraient apparaître : « On fonctionne à flux tendu actuellement. Pour cette raison, une campagne de recrutement a été lancée sur toute la région pour réapprovisionner notre liste de remplaçants »
Travaux. De nouveaux locaux scolaires ont été inaugurés récemment tels que l’institution Sainte-Marie à Blois (pour sept millions d’euros), le collège Notre-Dame des Anges à Vineuil, l’école maternelle de Montsabré Sainte-Marie ainsi que l’école de Sainte Geneviève à Contres : « l’investissement total dans ces nouveaux locaux s’établit à neuf millions d’euros. Ils ont été financés via des emprunts, des dons, des subventions, etc. Investir aujourd’hui, c’est faire le pari sur l’avenir », certifie le directeur diocésain. 85 % du financement a été réalisé par les familles et partenaires privés (fondation Victor Dillard, organismes de gestion de l’Enseignement catholique – Ogec, etc.).
Projet. Selon Bruno Chauvineau, quatre ans après avoir lancé le projet pédagogique, une exposition-bilan des sept orientations diocésaine de l’enseignement privé va prochainement tourner dans les différents établissements du département (« Une école où chacun apprend » ; « Une école fière de ses spécificités » ; « Une école qui relève les défis de l’avenir » ; « Une école qui rayonne sur son territoire » ; « Une école faite de relations et de fraternité » ; « Une école où chacun est responsable » ; « Une école qui fait grandir l’intériorité et la vie spirituelle. »). Par ailleurs, un projet de rénovation de deux salles de classe à l’école de Sainte-Thérèse de Saint-Laurent-Nouan est en cours d’élaboration. Le coût prévisionnel étant fixé à 400.000 €, des recherches de financement sont en cours.
Situation financière. Face à la crise économique, Bruno Chauvineau reste optimiste : « La gestion de chaque établissement reste sobre et raisonnée depuis de nombreuses années. On va continuer dans ce sens, mais depuis peu et afin de ne pas se retrouver au pied du mur, j’ai engagé avec les différents proviseurs une réflexion sur notre modèle économique. L’enseignement catholique doit se réinventer. »

Article la NR