Le harcèlement scolaire au théâtre

5ad14fc5489a4599038b45cfCe soir, nous voulons sensibiliser les parents sur un thème d’actualité via du théâtre interactif, explique Séverine Diagne, présidente de l’Association des parents d’élèves de l’enseignement libre de Loir-et-Cher (Apel 41). Après Vendôme et Blois, c’était au tour de Romorantin d’accueillir la compagnie Noctilus, mercredi dernier, dans la salle de Lanthenay.
Les trois comédiens interprètent des situations variées où s’exerce le harcèlement scolaire : sur les réseaux sociaux, dans les couloirs, Lire la suite

Soirée débat : combattre le harcèlement

harL’Apel a fait appel à la compagnie de théâtre Noctilus pour animer une soirée débat « Combattre le harcèlement », trois dates sont à retenir : lundi 9 avril au Minautore à Vendôme, mardi 10 avril à Sainte Marie de Blois, et mercredi 11 avril salle du Lanthenay à Romorantin de 20h00 à 22h00.

Sous forme de théâtre forum, les questions suivantes seront abordées :

Qu’est-ce que le harcèlement ? Quelles conséquences pour la victime, le harceleur, les témoins ? Que dit la loi ? Pourquoi la victime dénonce-t-elle rarement son/ses harceleur(s) ? Pourquoi les témoins dénoncent-ils rarement les harceleurs ? Que peut-on faire quand on est victime ou témoins de harcèlement ?

Réservée aux parents. Inscriptions sur : http:/urlz.fr/6pz9

 

Heureux les enseignants ! Des pistes pour se ressourcer.

9782706716331FSChristiane Conturie a présenté son nouveau livre hier à Paris, devant une nombreuse assemblée d’enseignants et d’amis de la Communauté Saint-François Xavier, chère à la communauté éducative de Sainte-Marie de Blois qui se souvient de la présence des soeurs qui ont quitté cet établissement il y a 10 ans.

Quand on évoque désormais le métier d’enseignant, la tentation est grande de verser très vite dans la plainte ou la lamentation, en ne soulignant que les difficultés liées à l’école. Sans nier celles-ci, Christiane Conturie – Sfx – délivre un message positif en montrant combien la tâche d’enseignement est porteuse de richesse et d’épanouissement. Avec audace, elle affirme que les enseignants et les éducateurs peuvent aussi être heureux ! Lire la suite

Pélé à Lourdes pour les jeunes

full.pngLe service  » Jeunes et Vocations » du diocèse de Blois, en partenariat avec les aumôneries de Blois et de Cellettes, organise dans le cadre du pèlerinage diocésain à Lourdes, un pèlerinage « spécial jeunes » pour les 12-17 ans.

Vidéo de présentation : Lourdes 2018 + Camp de 5 jours.

Ce pèlerinage voulu par Monseigneur Jean-Pierre Batut, sera l’occasion pour votre enfant de:

– Nourrir sa Foi au sein d’un groupe et dans un sanctuaire porteur.

– Nouer de belles amitiés avec d’autres croyants de son âge.

– Se donner dans un service concret auprès des malades. (brancardage)

Lire la suite

Heurs et malheurs de l’autorité

Le-premier-Noel-de-ce-pape-revolutionnaire.jpgLe Père Henri Madelin, ancien élève du lycée Notre-dame des Aydes de Blois, ancien rédacteur en chef de la revue jésuite « Étvdes », sera au lycée le mardi 20 mars à 18h pour une conférence sur son dernier livre « Heurs et malheurs de l’autorité ». Lire la suite

Enseignement privé de Loir-et-Cher : des défis liés à la ruralité

La direction diocésaine de l’enseignement catholique prépare la rentrée 2018, entre des postes “ à rendre ” et des effectifs annoncés en augmentation.

5a86379f489a45754b8b4a44A l’image du public, l’enseignement privé, sous contrat, loir-et-chérien prépare actuellement sa rentrée 2018. La répartition des postes entre les différents établissements représente un travail relativement complexe : directeur diocésain de l’enseignement catholique, Bruno Chauvineau énonce l’existence, d’une part, de « rendus de postes » et, d’autre part, une « pression » liée à des effectifs parfois en hausse. En tout, cent cinquante élèves supplémentaires sont attendus en septembre prochain. Lire la suite

Fête du Père Brottier

Flyer fête daniel brottier 2018Le Bienheureux Père Daniel Brottier, natif de notre diocèse, missionnaire de la Congrégation du Saint Esprit, bâtisseur de la cathédrale de Dakar et directeur des Orphelins Apprentis d’Auteuil, sera célébré lors du centenaire de l’Union nationale des combattants qu’il a fondé en 1918.

Cette célébration se tiendra à Blois le samedi 24 février et à la Ferté Saint-Cyr le lendemain.

Rappelons qu’un fameux établissement de Blois porte le nom de Saint-Vincent Père Brottier.

Festival Façonneurs d’images

Le Festival Façonneurs d’images invite les élèves à investir un terrain d’expression où ils pourront, en cycle 4 et au lycée, produire des images fixes ou mobiles ou encore des installation à partir du thème : « Espace(s) libre(s)». Les productions sont à envoyer dès maintenant pour une remise des prix le 7 avril 2018.

Capture d_écran 2018-01-10 à 08.51.29« Façonneurs d’images », c’est le nouveau titre du Festival d’images de poche de l’enseignement catholique dont la prochaine édition, le 7 avril 2018, entend revisiter cinq années d’éditions passionnantes.

La manifestation vise toujours à ouvrir un espace de créativité, au collège, comme au lycée et jusqu’à bac +1, en invitant à réaliser des images avec des caméras embarquées de toutes natures – drones, consoles de jeux et autres appareils connectés. Lire la suite

50 ans de communauté éducative

L’enseignement catholique veut inscrire davantage dans le quotidien de ses établissements cette notion formulée il y a cinquante ans par l’Association de parents d’élèves de l’enseignement libre (Apel), et reprise depuis par l’école publique.

Lettre-adhérents-n°-452-Annexe-LogoCette notion fait aujourd’hui partie du paysage. Et pourtant, lorsqu’elle a été formalisée, en 1967, elle a ouvert de nouvelles perspectives dans les relations entre acteurs de l’école (personnels enseignants et non enseignants, direction, enfants, parents, bénévoles, etc.). La « communauté éducative » a pris son essor en 1967 lors d’un congrès de l’Apel, dans le sillage de « cercles de familles » développés à l’initiative de cette même fédération des parents d’élèves de l’enseignement catholique, pour permettre aux parents et aux maîtres d’échanger sur les questions éducatives et pédagogiques.

Depuis Vatican II soufflait alors un vent de nouveauté. Et le concept de communauté éducative se nourrissait aussi des travaux du pédagogue Antoine de la Garanderie (1), à l’époque délégué général de l’Apel. « Une communauté digne de ce nom se compose de personnes décidées non pas à établir une force de pression, mais à pratiquer un style de vie et un mode d’échange qui leur permette de s’exprimer avec vérité, d’aider chacun à être davantage lui-même, de prendre conscience de la valeur du groupe qu’elles forment », écrivait-il. Tout en étant « l’objet » de l’acte éducatif, l’élève lui-même fait partie intégrante de cette communauté.

Pour ce 50e anniversaire, l’enseignement catholique veut relancer la communauté éducative. « C’est un état d’esprit, une volonté de faire les choses ensemble, de s’éclairer mutuellement », Lire la suite