Le 15 mars à Saint-Joseph de Mer (41)

Aujourd’hui 15 mars 2019 un appel mondial à la grève est lancé pour le climat.

Nous ne sommes pas en grève, mais par la lecture qui suit et la prière, nous participons à notre manière à l’idée de dire STOP, à l’émission des gaz à effet de serre, à l’effondrement de la biodiversité, à l’empoisonnement des terres, des eaux et des hommes, causé par la pollution. Ce qui suit est extrait de la lettre encyclique « Laudato Si » du Saint-Père François sur la sauvegarde de la maison commune. Vous aurez compris que cette maison commune est la Terre.

« C’est seulement en cultivant de solides vertus que le don de soi dans un engagement écologique est possible. Si une personne a l’habitude de se couvrir un peu au lieu d’allumer le chauffage, alors que sa situation économique lui permettrait de consommer et de dépenser plus, cela supposequ’elle a intégré des convictions et des sentiments favorables à la préservation de l’environnement.Accomplir le devoir de sauvegarder la création par de petites actions quotidiennes est très noble, et il est merveilleux que l’éducation soit capable de les susciter jusqu’à en faire un style de vie. L’éducation à la responsabilité environnementale peut encourager divers comportements qui ont une incidence directe et importante sur la préservation de l’environnement tels que : éviter l’usage de matière plastique et de papier, réduire la consommation d’eau, trier les déchets, cuisiner seulement ce que l’on pourra raisonnablement manger, traiter avec attention les autres êtres vivants, utiliser les transports publics ou partager le même véhicule entre plusieurs personnes, planter des arbres, éteindre les lumières inutiles. Tout cela fait partie d’une créativité généreuse et digne,qui révèle le meilleur de l’être humain. Le fait de réutiliser quelque chose au lieu de le jeterrapidement, parce qu’on est animé par de profondes motivations, peut être un acte d’amourexprimant notre dignité.

Prière pour notre terre

Dieu Tout-Puissant
Qui es présent dans tout l’univers
Et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
Répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.
Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et soeurs Sans causer de dommages à personne.
Ô Dieu des pauvres,
Aide-nous à secourir les abandonnés
Et les oubliés de cette terre
Qui valent tant à tes yeux.
Guéris nos vies,
Pour que nous soyons des protecteurs du monde et non des prédateurs, Pour que nous semions la beauté
Et non la pollution ni la destruction.
Touche les cœurs
De ceux qui cherchent seulement des profits
Aux dépens de la terre et des pauvres.
Apprends-nous à découvrir
La valeur de chaque chose
À contempler, émerveillés,
À reconnaître que nous sommes profondément unis
À toutes les créatures
Sur notre chemin vers ta lumière infinie.
Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions,
Dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

À Saint-Joseph de Mer, on inaugure encore !

IMG_8895Vendredi 23 juin, à l’occasion de l’inauguration du dernier bâtiment de l’école-collège Notre-Dame Saint-Joseph de Mer, Monseigneur Batut, évêque de Blois, a béni les nouvelles classes et les quelques 250 personnes présentes.

Devant les parents d’élèves, les amis et donateurs de l’établissement, de nombreux élus et les artisans ayant participé à la construction, et en présence de Monsieur Chauvineau, Directeur Diocésain, les Directrices de l’école et du collège ont insisté sur l’importance du don et de l’engagement de tous les membres de la communauté : parents, personnels éducatifs et d’entretien, enseignants, chefs d’établissement. Sans leur engagement de tous les jours, une école perd son âme et c’est bien « ensemble » qu’une école fait grandir. 20170510_133117

En deux ans, c’est, donc, 4 nouvelles salles qui sont mises à la disposition des élèves du primaire et du collège. Ces salles, équipées des derniers matériels informatiques, contribuent aux dispositions d’accès aux personnes à mobilité réduite et entrent dans la politique éco-responsable de l’établissement, qui vient de se voir déclaré : « Collège engagé pour le Développement Durable-mention Engagement » par le comité académique d’éducation au développement durable.

Le collège Saint-Joseph de Mer s’agrandit

MER CLASSES - 1

La dalle est coulée, en attente des nouvelles salles de classe…

L’établissement Saint-Joseph de Mer, qui regroupe les écoles maternelles, élémentaires et le collège, mérite qu’on lui reconnaisse l’art de faire durer les choses. Dans un article paru dans les colonnes de la NR de 1972, on relatait en effet la construction, par des bénévoles, d’un bâtiment préfabriqué. Quarante-trois ans après, ces locaux commencent à accuser leur âge mais sont encore en service. On comprendra donc la décision du conseil d’administration et de son président, Georges Fleury, d’entreprendre la construction de locaux modernes et adaptés aux besoins actuels.

Pour le directeur de l’établissement privé, Alain Le Pivain, « la bonne santé économique et démographique du bassin mérois laisse présager une importante augmentation de nos effectifs, et nous ne disposons pas actuellement de salle disponible pour ouvrir une autre classe ».
Il est très intéressant de signaler que les futurs locaux, d’une superficie de 300 m2, accueilleront un laboratoire de physique/SVT ainsi qu’une salle de musique, d’arts plastiques et de technologie, en plus de deux classes accessibles et d’un bloc sanitaire. Le tout, en respectant des normes environnementales de haute technologie et en faisant travailler les entreprises du département.
Sur une plateforme traditionnelle réalisée par la société Vernejols, tous les murs sont réalisés en bois avec l’isolant encore peu employé qu’est la paille, par l’entreprise Natali de la région de Vendôme. On comprend qu’à terme, l’énergie dépensée pour le chauffage de ces locaux sera d’une autre nature que celle nécessaire aujourd’hui pour les préfabriqués.
Le problème auquel est confronté l’établissement est celui de la continuité du service, avec la mise en route des premiers bâtiments avant la destruction des préfabriqués. Tout cela conduit vraisemblablement à l’horizon 2017 pour la fin des opérations.
Le coût du chantier est estimé à 800.000 €. Malgré diverses subventions et emprunts, il manque actuellement 40.000 €. L’établissement privé mérois lance donc un appel aux dons via la fondation Victor-Dillard, à laquelle appartiennent les bâtiments. www.fondation-dillard.org

Collège Saint-Joseph Notre-Dame. 3, avenue Maunoury 41500 Mer.
Tél. 02.54.81.02.55 et 02.54.81.29.05. Courriel : saintjoseph.41@wanadoo.fr

Texte et photo : La Nouvelle République : Roger Soulas
BOUTONLIEN

Le labo d’innovation au collège St-Joseph de Mer

Mer Il faut parfois commencer à innover en s’intéressant à des sujets qui paraissent simples, mais qui peuvent avoir des implications multiples. A Mer au collège Saint-Joseph, nous avons animé une séance sur un sujet inattendu : « comment rendre profitable à TOUS une heure d’étude? » C’est vrai que l’heure d’étude est souvent considérée par les jeunes comme une heure vide dans l’emploi du temps, et par les éducateurs comme une heure gâchée et mal employée. Avec 16 enseignants du collège, nous avons pendant 2 heures, joué à imaginer ce que pourrait être une heure d’étude profitable. Ce moment d’innovation collective a ouvert de bonnes pistes : le travail en groupes, le tutorat ou l’aménagement de l’espace. Une dizaine d’idées neuves qui seront bientôt retravaillées pour permettre d’écrire des plans d’action qui devront inventer l’étude de demain au collège St-Joseph. A suivre…

On s’en fout, on s’aime!… le 6 juin

C’est la comédie musicale qui sera jouée à l’Espace Quinière le jeudi 6 juin à 20h30 par les élèves de 4ème de St Vincent Père-Brottier et avec la participation d’anciens élèves du collège N-D St Joseph de Mer.

L’entrée est libre mais il faut réserver!

www.saint-vincent-brottier.com

On s'en fout, on s'aime, comédie musicale à Saint-Vincent Père Brottier