Les BTS du Lycée La Providence, généreuses avec l’APF

Lycée 1Des étudiantes du lycée La Providence ont collecté plus de 1.000 euros pour l’Association des paralysés de France. Le chèque a été remis vendredi.

Elles ne sont pas seulement jolies, les 30 filles de première année de BTS économie sociale et familiale du lycée professionnel et technologique La Providence. Elles sont également dynamiques. Et généreuses. Entre fin novembre et mi-décembre, elles ont vendu 567 tickets dans le cadre du grand jeu HandiDon, permettant de gagner cinquante lots, dont une Peugeot 2008.

«  Les filles ont montré beaucoup de motivation  »

La somme récoltée (1.134 euros) par les étudiantes a été remise vendredi après-midi à l’Association des paralysés de France (APF), représentée par Catherine Wirbelauer, responsable départementale, et Éric Lefrançois, directeur régional. L’argent servira à « acheter du matériel et à financer des sorties, des projets d’accessibilité ou encore des journées de sensibilisation dans les écoles ». 
Nathalie Allanic, professeur d’action professionnelle, était émue lorsqu’elle a remercié ses élèves pour leur investissement. « Nous avions fixé un objectif de 600 tickets. C’était très ambitieux, mais il a quasiment été rempli. C’est une belle surprise. Les filles ont montré beaucoup de motivation. »
Et d’imagination. « Nous avons vendu des tickets à nos proches, à des élèves du lycée et à des inconnus dans la rue », racontent Alison et Mathilde, 20 ans. Les deux copines, qui ambitionnent de devenir éducatrices spécialisées, ont également récupéré des sous au festival BD Boum, « plutôt auprès des dessinateurs que des visiteurs ».
Cette première édition d’HandiDon a permis à l’APF de collecter 800.000 euros sur l’ensemble du pays. Dans la région, 44.000 euros ont été accumulés. Avec 9.000 euros, le Loir-et-Cher fait figure de premier de la classe. Notamment grâce à l’abnégation des lycéennes de La Providence.
La pression est maintenant sur les futures élèves de première année de BTS économie sociale et familiale. L’an prochain, pour la deuxième édition d’HandiDon, jeu solidaire qui est amené à s’installer dans la durée, les filles devront montrer autant d’efficacité que leurs aînées. Pas gagné.

Anthony Fillet
Textes et photo La Nouvelle République – En cliquant sur la photo vous accéderez à l’article de la NR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s