L’école Notre-Dame de Chitenay privée de forfait

OKChitenay reunion ecole notre-dameJeudi 5 février, l’école Notre-Dame de Chitenay a organisé une réunion d’information aux parents en présence de M. Brunet, directeur diocésain, Mme Charbonnier, directrice, M. Deladerière, président de l’Udogec 41, M. Louis, président de l’Ogec (structure de gestion de l’institut catholique). Cette réunion fait suite à la dénonciation par le Sivos (1), début 2015, du forfait, non obligatoire, attribué à l’école pour les élèves de maternelle.
M. Brunet a rappelé que dans son contrat d’association avec l’État, l’école privée suit le programme de l’Éducation nationale. Par ailleurs, tout établissement catholique doit être financé par la commune où il est implanté, au même titre que l’école publique (ce qui a toujours été le cas jusqu’à présent à Chitenay). L’école Notre-Dame compte 67 élèves, chiffre stable depuis plusieurs années, de la maternelle au CM2, dont 36 du Sivos (Chitenay 17, Cormeray 17, Seur 2).
M. Louis signale en 2011 un déficit, pour l’école, de 8.000 € qui, suite à la contribution des familles, est maintenant positif de 5.300 €. Le forfait annuel apporté par la commune pour chaque élève est utilisé pour les charges et les travaux de l’école. « Récemment, des travaux et investissements ont été effectués : tableau TBI (2), ordinateur, cour de récréation, toilettes… D’autres travaux restent à faire pour être en conformité avec la réglementation : détecteur incendie, accès handicapés… », précise Mme Charbonnier. Pendant la durée de la convention passée avec le Sivos en 2011, pour 3 ans, le forfait a toujours été honoré. Devant cette volte-face du Sivos, de ses conséquences financières (17 élèves de maternelle sont concernés), en fin de réunion, les parents avec à leur tête M. Carroué, président de l’association des parents d’élèves, se sont mobilisés.

Les actions

Beaucoup se sont portés volontaires pour participer au collectif de parents mis en place le soir même. Une pétition va être rédigée et envoyée aux différents protagonistes. Elle sera suivie de rencontres avec le Sivos, les élus de chaque municipalité et d’un point presse. « La mission pour l’école est la même qu’elle soit publique ou privée. L’école Notre-Dame a tout pour bien fonctionner », indique M. Brunet en guise de conclusion.

(1) Syndicat intercommunal à vocation scolaire. (2) Tableau blanc interactif.

Texte et photo Nouvelle Répubique. Cor. NR : Jacques Braconnier
Cliquez sur la photo pour lire l’article sur http://www.lanouvellerepublique.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s