Passage de témoin tintant à Saint-Vincent-Père Brottier de Blois

BLOIS-SAINT_VINCENTAprès restauration, la cloche qui a ponctué les récréations du cours Saint-Hilaire dans les années 40-50 vient de reprendre du service dans la cour du groupe scolaire Saint-Vincent – Père-Brottier. « C’est un moyen de montrer l’enracinement de l’établissement dans son histoire. Une cloche qui rythme les journées, pour nous, c’est important »confiait dimanche Mélanie Marpault, chef d’établissement, lors de l’inauguration. La présidente des anciens élèves du cours Saint-Hilaire, Nicole Simon, a officiellement transmis le cordon de la cloche – et son mode d’emploi ! , à la jeune Mouna, élève de CP un peu intimidée. L’occasion aussi de remettre à l’école un chèque de 3.000 €, tout en exhortant les anciens élèves à venir gonfler les rangs de l’association. Tout de gris et de blanc vêtus, élèves et enseignants arboraient l’uniforme institué en ce début d’année. « Du CP à la troisième, chacun porte le blason de l’établissement avec la devise «  Exigence et générosité  » » détaillait Mélanie Marpault. « L’idée est d’apprendre à ne pas juger une personne sur les signes extérieurs mais sur ce qu’il est vraiment. Nous souhaitons aussi que les enfants s’enracinent, qu’ils considèrent l’établissement comme une famille, un lieu de vie. L’uniforme est un moyen également de gommer les différences. »

La cloche, appelée Hilaire, devait recevoir jeudi la bénédiction du père Damien Stampers.

Texte et photo La Nouvelle République : Monique Cabourg BOUTONLIEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s