L’école Saint-Jean Bosco de Lamotte-Beuvron accède au label « éco-école » !

Toute la communauté éducative de l’école Saint Jean Bosco de Lamotte-Beuvron s’est mobilisée à la suite de sa nouvelle directrice dans l’aventure éco-école. Le projet mené, éclairé par la découverte simultanée de l’encyclique «  Laudato Si »,  était centré sur la gestion des déchets dans l’établissement. Objectifs : relever les défis d’avenir et rayonner sur notre territoire solognot en créant un partenariat avec des entreprises locales afin de donner très concrètement une seconde vie à nos déchets. De nombreuses réalisations ont été faites en ce sens tout au long de l’année ; elles ont mobilisé parents, enseignants, élèves, associations locales… dans une joyeuse coopération et complémentarité.  Pour ne citer que quelques exemples :

  • fabrication de bourre de papier redonnée à une entreprise locale pour ses envois postaux- Mise en place d’un point de collectes pour déchets spécifiques à disposition des familles sous le préau de l’école (occasion de faire graphiques et pesées pour les élèves) : collecte de piles, de bouchons en plastiques (redonnés à une association venant en aide aux personnes porteuses de handicap), cartouches d’encre…
  • découverte de la filière papier en lien avec le SMICTOM et réalisation de papier recyclé et œuvres artistiques en matériaux recyclés/détournés
  • confection par des parents d’élèves de « porte-serviettes » (en tissus recyclés bien sûr) pour les élèves demi-pensionnaires afin d’abandonner les serviettes en papier pour passer aux serviettes en tissu ; choix d’un organisme de restauration éco-responsable, réduction du plastique unique
  • mise en place de bourses d’occasion (bourse aux jouets à Noël, bourses aux blouses…)
  • réalisation de maquettes d’un éco-quartier pour les CE2/CM1/CM2 et d’affiches sur le devenir de nos déchets et l’intérêt de pratiquer le tri en GS/CP/CE1
  • détournement de chambres à air usagées  en « repose-pieds » fixés sous les tables afin d’améliorer le confort des élèves (selon le modèle des « classes flexibles »)
  • mise en place d’un composteur permettant de ne pas gaspiller les déchets verts de la cour et de la cantine, et de créer notre propre composte en vue de relancer le potager de l’école.

Fort de ce succès et de la mobilisation active et joyeuse de toute la communauté éducative, l’aventure se poursuivra l’an prochain à Lamotte-Beuvron autour d’un nouveau projet afin de continuer à accompagner et aider chacun à la nécessaire  » conversion à l’écologie intégrale » à laquelle nous sommes appelés pour protéger notre planète et chacun de ses habitants.