L’éducation à la relation valorisée dans l’entreprise

travail
Les jeunes tout au long de leurs parcours de formation, au sein et en dehors du système éducatif, peuvent acquérir une diversité de compétences qu’ils peuvent valoriser sur le marché du travail. De nombreux travaux se sont récemment intéressés à l’impact des « soft skills » sur le marché du travail, c’est-à-dire des compétences non cognitives, en lien notamment avec les savoir-être qui pourraient influencer leur employabilité.

La dernière étude du CEREQ (centre de recherche et d’études sur les qualifications) montre que les personnes dotées de compétences sociales son plus employables et mieux rémunérées à compétence cognitive égale. (VOIR ÉTUDE).

Quelles compétences ?

Le CEREQ identifie 5 compétences : la persévérance, l’estime de soi, la communication avec les autres, la sociabilité et la prise de risque.

Autant de savoirs-être que l’Enseignement catholique de Loir-et-Cher a mis au coeur de son projet éducatif depuis 7 ans. www.jer-blois.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s