Lycée Saint-Joseph de Vendôme : l’Équateur en ligne de mire

Une quinzaine d’élèves en seconde professionnelle prépare leur voyage pour l’Amérique du Sud, prévu en octobre 2019.

équateurDans la cour ensoleillée du lycée Saint-Joseph de Vendôme, ce mardi après-midi, cinq élèves s’affairent à l’organisation du pot de départ de trois professeurs. La grande admiration qu’ils vouent à leurs enseignants ne constitue pas leur seule motivation. Ils ont une idée derrière la tête. Même plus, un projet qu’ils cherchent à financer, nommé « Un cœur pour l’Équateur ». Ils ambitionnent de partir trois semaines, en octobre 2019, dans ce pays d’Amérique du Sud, à des fins humanitaires. Ce dernier éprouve de grandes difficultés à se remettre du séisme de 2016 qui a dévasté une partie de son territoire. C’est à l’initiative de deux associations que ce projet a vu le jour : Solidarité-Partage France-Equateur et l’association des Femmes de Santa Marta sur place.
L’objectif sera de venir en aide à la population de la région de Manabi, l’une des plus touchées par la catastrophe. « Nous garderons des enfants et nous aiderons également dans la reconstruction des maisons », résume Asma Mokaddem, élève en seconde. « Ce voyage m’intéresse car plus tard je veux devenir pompier. Aider les personnes démunies fait partie du métier. Et sur le CV, c’est toujours un plus », assure Jimmy Bironneau. « On découvrira, aussi, une autre manière de vivre », s’enthousiasme Selya Mediouna.
Venir en aide à la population de Manabi Pour préparer ce séjour et anticiper le choc culturel qui les attend, les élèves suivront une heure de cours supplémentaire aux deux habituelles, avec leur professeur d’espagnol, Monique Aliaga. « J’espère que ce projet va décupler leur motivation en cours », confie-t-elle, le sourire aux lèvres. Elle encadrera les élèves lors de ce périple, accompagnée de son collègue Sylvain Riès et de Marie-Madeleine Chopard, ancienne professeure au lycée Saint-Joseph, aujourd’hui retraitée et présidente de Solidarité-Partage.
Depuis le mois de mars, la quinzaine d’élèves qui partira, en seconde professionnelle, s’active pour mener à bien leur voyage. Pour le financer, ils mènent différentes actions : vente de calendriers, de chocolats ou organisation de repas. Ils ont également pour mission de trouver une cinquantaine de sponsors. Les voyages forment la jeunesse !

Le site de Saint-Jo

Texte et photo La Nouvelle République

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s