Pédagogie personnalisée et numérique à l’école Sainte-Thérèse

Tablettes Saint LaurentL’établissement privé de Saint-Laurent-Nouan expérimente des créneaux de pédagogie personnalisée, en s’appuyant sur des outils numériques.

«  Apprendre par le jeu et s’auto- évaluer  »

L’école privée catholique est équipée d’outils tactiles depuis mars dernier. L’établissement entend les employer, notamment, au service d’une pédagogie personnalisée, explique la directrice Françoise Théry. « Les enseignantes de l’école sont formées depuis l’année dernière, poursuit-elle, en lien avec le travail, mené au niveau du diocèse, sur l’éducation à la relation. »
L’école Sainte-Thérèse compte environ quatre-vingt-cinq élèves. Pour les plus petits, la pédagogie personnalisée louée par Françoise Théry – qui a en charge une classe de toute petite, petite et moyenne section – ne passe pas encore par les tablettes tactiles, mais elle intervient à travers des jeux, souvent faits main, permettant aux enfants de maternelle de développer diverses compétences (les chiffres, le graphisme, les repères dans l’espace…).
Dans la salle de Laurine Miquet, un créneau d’une heure est dédié, tous les matins, au travail en autonomie des élèves, sur des sujets dans lesquels ils estiment pouvoir progresser. Ce temps leur permet « d’apprendre par le jeu, de s’auto-évaluer », estime l’enseignante, qui circule parmi les tables pour prodiguer ses conseils et répondre aux questions. La directrice croit en cette pédagogie pour faire grandir la confiance en eux qu’éprouvent les élèves.

Comment ça marche ?

> Laurine Miquet s’appuie également sur les nouvelles technologies lors de cours plus « classiques » pour paramétrer des exercices à destination de tous ses élèves – comme récemment, sur la notion de durée, abordée lors d’une leçon de mathématiques.
> Les tests peuvent prendre la forme de quiz, dont les questions s’affichent en grand sur un tableau blanc interactif – un peu à l’image d’un examen du code de la route. Les élèves répondent, chacun de leur côté, à l’aide de leur tablette.

Texte et photo Léa Bouquerot – La Nouvelle République PICTOLIEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s