Le Lycée La Providence de Blois primé au concours Lépine

LA PROVIDENCE CONCOURS LEPINEDestiné aux conducteurs de deux-roues, le blouson conçu par des élèves du lycée de la Providence n’est pas passé inaperçu au concours Lépine.

 Douze élèves du lycée La Providence des classes de 2 GT, 1re et terminale STI 2D accompagnés de deux de leurs enseignants Mme Bendjador et M. Rouillé, responsable du projet, ont participé au concours Lépine International du 29 avril au 10 mai à Paris pour présenter le fruit de leur invention : le blouson lumineux destiné aux conducteurs de deux-roues.

«  Une bonne expérience  »

Ils y ont obtenu le 1er prix de la Préfecture de police mais aussi un classement fort honorable au Lépine : 7e sur 600 participants. C’est sous l’égide de l’association Sécuri-Vie crée en 1999 que ce blouson lumineux a pu être réalisé.
Le blouson lumineux a deux fonctions, il est destiné aux utilisateurs de deux-roues. Il possède un système de led rouges indiquant que le conducteur est blessé et éjecté et un autre composé de led bleus pour signaler la présence du conducteur en danger et ainsi faire ralentir les autres véhicules.
Les objectifs de cette association sont de créer et réaliser des inventions par des élèves pour essayer de sauver des vies. Ces derniers participent à la conception et aussi la présentation de ces inventions. Deux établissements sont partenaires : le collège Saint-François-de-Sales de Gien et le lycée La Providence de Blois.
Cette association participe au concours Lépine depuis l’an 2000. Son palmarès est plus que satisfaisant : de nombreux prix et médailles d’or ont été obtenus : Coupe du maire de Paris en 2009, prix Léonard de Vinci en 2000, prix du ministère de l’Intérieur en 2006 par exemple. Elle a été aussi présente dans de nombreux salons tels que Genève Bruxelles Tokyo et New York.
M. Rouillé précise : « L’engagement à cette association est basé sur le volontariat : pendant leur temps libre et même durant les vacances scolaires. Ils sont réellement très motivés ! ». David, élève de terminale STI2D, a participé pour la seconde fois à ce concours, fier du résultat. « C’est une bonne expérience qui nous permet d’apprendre à présenter un projet. Il faut aller vers les gens, mettre notre timidité de côté. »
Des projets pour l’an prochain ? Une nouvelle invention qui sera présentée au salon de Genève ou au concours Lépine. Mais là : top secret !

Texte et photo : la Nouvelle République

BOUTONLIEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s