540 pongistes aux championnat de France UGSEL

Capture d’écran 2015-05-22 à 10.14.07Après Paris en 2014, c’est Mer qui, comme il y a quatre ans, avait l’honneur et la responsabilité d’accueillir la 69édition. Jeudi avait lieu les finales par équipes et hier, les individuelles benjamins, cadets et juniors. Si le complexe Bernard-Guimont n’est pas la mythique halle Carpentier de Paris, le gymnase mérois offrait un côté plus chaleureux, plus convivial, « les profs étaient tout près des élèves », relève Paul Cruchandeu.

«  Un engagement que l’on veut transmettre  »

Le directeur départemental de l’UGSEL 41 était ravi et fier d’une organisation unanimement saluée, que ce soit par les joueurs ou les accompagnateurs. « On a encore montré qu’on sait recevoir en Loir-et-Cher, qu’on est un département dynamique. Mais c’est le résultat d’une osmose entre le club, la mairie, l’Ugsel et la formation. C’est un an de travail et une belle mobilisation des enseignants. »

Toute la famille du sport scolaire était présente et même le vice-président de la FFTT ainsi que Bertrand Stéphan, champion de France Ugsel en athlétisme, qui est venu montrer l’exemple et ce que peut apporter le sport scolaire.« Derrière toute cette organisation, il y a de vraies valeurs et notamment celle de l’engagement. Je suis très fier de tous ces gens. Quand on nous a proposé cet évènement, tout le monde a dit oui tout de suite même si c’était un long week-end. C’est cet engagement que l’on veut transmettre à ces jeunes, c’est fondamental et on espère qu’ils prendront le flambeau dans l’avenir. »

540 jeunes pongistes
En attendant, plus qu’à une grande compétition, les 540 jeunes pongistes ont donc participé à une vraie fête du sport. Côté sportif, les 24 Loir-et-Chériens, issus des établissements Notre-Dame-des-Aydes, Saint-Charles, Sainte-Marie de Blois ainsi que du Prieuré Sambin et de Saint-Joseph de Vendôme n’auront pas finalement réussi à déjouer les pronostics et à se hisser sur les podiums mais il est vrai que la concurrence était rude. On notera toutefois les belles 4es places de Notre-Dame La Riche en benjamins et minimes par équipes (open), et de la Chambraisienne, Tall, chez les benjamines.

Texte NR : Xavier Marcanet
 BOUTONLIEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s