Notre-Dame des Aydes de Blois : 150 ans d’histoire

ndaOn n’a pas tous les jours 150 ans ! Fondé à Blois en 1868, Notre-Dame des Aydes s’apprête à célébrer avec éclat son 150e anniversaire. Depuis plusieurs mois, les préparatifs sont allés bon train et le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses n’ont pas été simples pour le comité d’organisation composé du directeur Jean-Cyrille Péroteau, ainsi que d’anciens élèves et enseignants.
Le père Claude Picard élève il y a 86 ans ! Il faut dire qu’ils n’ont pas voulu faire les choses à moitié, l’idée étant de contacter le maximum des 20.000 anciens de Notre-Dame des Aydes éparpillés à travers le monde dans le but de les convier à une grande fête mémorable le samedi 26 mai.
Celle-ci débutera à la cathédrale de Blois à 10 heures par une célébration eucharistique, se prolongera à 11 h 45 avec la bénédiction de la nouvelle statue de Notre-Dame puis la présentation du tableau restauré du fondateur de l’établissement, le chanoine Millet. La journée se poursuivra par un repas, des animations, des expositions, la projection de vidéos, un concert et des démonstrations sportives. A 17 heures, tout le monde prendra la direction de la salle du Carroir à La Chaussée-Saint-Victor pour assister à la représentation de la pièce “ Le parapluie de Chaillot ” de Nicole Le Prat, ou comment imaginer 33 variations de style sur un fait-divers.
Cet anniversaire est également marqué par la publication d’un livre, “ Notre-Dame des Aydes, une école, une histoire ”, signé Bruno Guignard, directeur du fonds ancien de la bibliothèque Abbé-Grégoire et ancien élève, et Florence et Jean-Claude Lambert qui ont enseigné de longues années à Notre-Dame des Aydes.
Pour réaliser cet ouvrage, tous les trois ont recueilli photos et documents iconographiques, des photographies, de nombreuses anecdotes et beaucoup de témoignages. Le plus ancien émane du père Claude Picard, aujourd’hui âgé de 93 ans et entré à Notre-Dame à l’âge de 7 ans. « Nous avons voulu laisser une trace », expliquent les auteurs. « Sachant que rien n’avait été écrit depuis 1919 ! »
Il était donc grand temps de combler ce vide vertigineux. Car Notre-Dame des Aydes est une véritable institution à Blois. En 2018, il accueille 700 lycéens de la seconde à la terminale mais depuis 150 ans, ce sont des milliers d’élèves qui sont passés par la rue Franciade. Parmi eux, citons Christophe Lebreton, moine de la communauté de Tibhirine assassiné en 1996, Joseph Mitterrand, le père de François Mitterrand, Eric Tabarly et plus proche de nous, Nicolas Perruchot et la ministre Jacqueline Gourault qui, elle, y a enseigné l’histoire.

D’après La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s