Collège Notre-Dame de Romorantin : une rentrée à pied sec après les inondations.

Soeur JeanL’établissement privé Notre-Dame reprend son fonctionnement normal. Les huit classes du collège et les trois classes de primaire (CE2, CM1, CM2) y effectueront leur rentrée le 1er septembre prochain. Fortement touchée par les inondations de juin dernier, cette institution située dans le quartier du Bourgeau a pu assécher ses murs et faire réaliser les travaux nécessaires durant l’été. Pour terminer l’année scolaire 2015-2016, les collégiens avaient été répartis dans les établissements scolaires publics Maurice-Genevoix, Léonard-de-Vinci et Claude-de-France. « Nous avons reçu de leur part un accueil très chaleureux », précise Adrien Mallet, devenu directeur de l’établissement depuis le départ de sœur Manuel Fernandes. À Notre-Dame, il reste tout de même quelques travaux de peinture à effectuer, ainsi qu’une réfection des salles de laboratoires.

Effectifs en hausse

Concernant les effectifs, l’établissement n’a pas eu à pâtir de la crue. « Nous avons cette année 265 élèves au collège et 80 élèves de CE2, CM1 et CM2 (*). Ce qui correspond à une progression de plus de 10 %. » Une raison à cette augmentation ? « On a mis en avant l’accueil familial que nous pouvons proposer ici », explique notamment le directeur.
D’un point de vue pédagogique, le collège « va mettre l’accent sur les matières fondamentales que sont les mathématiques et le français », et poursuivre ses actions comme la course contre la faim au profit d’Action contre la faim. Le but : « faire progresser nos élèves scolairement et humainement », résume Adrien Mallet. Pour chaque niveau, un voyage sera au programme.
L’équipe enseignante accueille deux professeurs : Mme Thomas remplace Mme Francomme en français, et Mme Morice remplace Mme Beuchon en anglais. En ce qui concerne la direction de l’école primaire (qui regroupe les écoliers de Saint-Joseph et les CE2, CM1 et CM2 de Notre-Dame), Sophie Legras remplace sœur Urbero.
À noter que cette année, l’Union chrétienne de Saint-Chaumond, une congrégation religieuse de Poitiers à laquelle sont liées les trois sœurs domiciliées à Notre-Dame, fête ses 60 ans.

(*) En comptant les élèves installés des classes inférieures installées à l’école Saint-Joseph, le nombre total des effectifs en primaire s’élève à 210. 

Texte et photo La Nouvelle République A.C.PICTOLIEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s