Ecole, agriculture et innovation

jardinSamedi,  une réunion organisée pour la Fondation Victor Dillard a été introduite par Monseigneur Batut qui a parlé de l’école comme d’un endroit à part, favorisé, un milieu de grâce qui fait l’objet de mille attentions.
Il a aussi comparé la culture et l’agriculture, toutes deux mortes d’un trop plein de  « technologie » et assimilé l’école à un jardin, où patience et amour du terrain sont obligatoires.
Ca m’a fait penser aux innovations en matière d’agriculture comme l’expérience de permaculture* à la ferme du Bec-Hellouin en Normandie.
Des pratiques innovantes, des outils qu’on invente, un recul bienveillant sur nos actions et du sens à trouver pour toutes nos idées, de l’intelligence, de la patience… et la récolte sera bonne !
En matière d’innovation éducative et pédagogique,  faisons que les « technologies » que nous utiliserons fertilisent les plantations sans les polluer … pour recueillir des fruits sains, pas forcément calibrés, au goût prononcé et bons pour la santé !
Ph.C
* http://www.fermedubec.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s