Le harcèlement scolaire au théâtre

5ad14fc5489a4599038b45cfCe soir, nous voulons sensibiliser les parents sur un thème d’actualité via du théâtre interactif, explique Séverine Diagne, présidente de l’Association des parents d’élèves de l’enseignement libre de Loir-et-Cher (Apel 41). Après Vendôme et Blois, c’était au tour de Romorantin d’accueillir la compagnie Noctilus, mercredi dernier, dans la salle de Lanthenay.
Les trois comédiens interprètent des situations variées où s’exerce le harcèlement scolaire : sur les réseaux sociaux, dans les couloirs, devant l’établissement…
Après chaque scène, l’un des acteurs interroge les spectateurs : « Avez-vous vu du harcèlement ? » Le doute se manifeste parfois devant « l’ambiguïté de la situation » ressentie par les parents d’élèves. Un autre parent demande : « Peut-on tout qualifier de harcèlement ? » L’assistance tente de formuler une définition avec beaucoup de tâtonnements. Le trio ne se contente pas de jouer des enfants ou adolescents. Il transmet aussi des éléments théoriques et informe sur les résultats des recherches en psychologie.
Didier Nourrisson, directeur de la troupe, se souvient qu’en 1993 « le harcèlement scolaire n’existait pas dans les cours de psychologie sociale et, aujourd’hui, on chiffre à 17 % le nombre d’enfants victimes. »
Une violence multiforme Le directeur et comédien relate les interventions auprès des élèves et décrit leurs attitudes. Les réactions des témoins, des enseignants, des victimes, des parents et des harceleurs sont analysées. On évoque l’effet de groupe, l’effet spectateur, la dissonance cognitive, la sidération, les conséquences, les actions à entreprendre, l’estime de soi.
Didier Nourrisson avertit à plusieurs reprises : « le harcèlement n’est pas une conduite individuelle, mais une conduite sociale, c’est pourquoi celui qui est harcelé peut devenir à son tour harceleur. » L’occasion aussi de rappeler que la violence est multiforme : physique, verbale, psychologique, sexuelle et économique.
Spécialisée dans le théâtre interactif et agréée par l’Éducation nationale, la compagnie de théâtre Noctilus intervient en milieu scolaire et professionnel sur des problématiques sociétales liées à la parentalité, la prévention des violences et l’éducation à la santé. Les comédiens actualisent régulièrement leurs connaissances et souhaitent ouvrir « le chemin de la remise en question. »
Contact : compagnie de théâtre Noctilus : http://www.noctilus.org
OEIL Article NR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s