Une ferme s’installe à l’école Notre-Dame de Romorantin !

0222 romo école Notre Dame la ferme à  l'école - 1De retour de vacances, les écoliers ont découvert un troupeau d’oies et bien d’autres animaux dans la cour… Une action pédagogique de l’Apel.

Ce lundi matin de rentrée scolaire, parents et enfants avaient été prévenus qu’une surprise les attendait. En arrivant dans la cour de l’établissement, ils ont été accueillis par un troupeau d’oies gardées par leur berger et Daisy, talentueuse border collie. La petite ferme des Pin est l’œuvre de Véronique et Fabrice Pin de La Vernelle (Indre).

« L’Apel (*) avait demandé aux parents de venir un peu plus tôt pour une surprise. Cette mini-ferme est une action pédagogique destinée à faire mieux connaître aux enfants les animaux de la ferme qu’ils ne connaissent souvent que par les images sans les avoir approchés », retiennent Bertrand Divard, président de l’Apel et Fabien Elisabeth, secrétaire.
Daisy, imperturbable au milieu des enfants excités, se déplace en permanence pour être toujours diamétralement placée entre les oies et son maître, sans jamais les quitter du regard. Les parents s’attardent pendant que leurs enfants découvrent les animaux installés dans la cour.

« Nous avons un agneau d’un jour avec six autres moutons, dont un magnifique de race Sologne. Derrière, ce sont six chèvres et chevreaux, cinq poules de différentes races, cinq lapins. Étoile, une ânesse naine, partage son box avec Max, 5 mois, un veau Highland. Enfin, Chippie, elle, aime être promenée tenue en laisse, c’est un porcelet, une fille de 2 mois qui adore le contact avec les humains », commente Véronique.
Les cinq classes d’élèves, âgés de 3 à 8 ans, se succèdent toute la journée par groupes de quinze au sein de cet atelier découverte. Pour admirer la complicité entre le berger et Daisy, l’agneau né la veille, tenir dans leurs bras le chevreau, comprendre d’où viennent les œufs…
« Avec notre équipe, nous avons cherché à créer un événement pour fédérer parents, enfants et enseignants autour d’un projet porté par l’Apel. Là on voit bien toutes les composantes de l’école réunies pour que les enfants réussissent », conclutBertrand Divard, qui rappelle que Notre-Dame a été placée en tête des collèges du Loir-et-Cher avec cent pour cent de réussite au BEPC !

Texte et photo La Nouvelle République J-G. Foucard

PICTOLIEN

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s