Des relations sereines à l’école puis au travail

Brigitte Prot à BloisLors des Journées d’éducation à la relation organisées par l’enseignement catholique, une conférence sera proposée à Blois sur les liens entre école et entreprise.

Il y a cinq ans, la Direction diocésaine de l’enseignement catholique (DDEC) en Loir-et-Cher émettait l’idée de proposer, aux professeurs et aux élèves, des outils pour communiquer (entre eux ou non), pour régler leurs conflits sans violence. En 2010, étaient organisées les premières Journées d’éducation à la relation (JER) à Blois, autour d’ateliers et d’un colloque animé par le psychothérapeute belge Thomas d’Ansembourg. Ce dernier avait rassemblé environ 700 personnes.

«  Une matière à part entière  »

Après des éditions aux succès variables, les sixièmes JER se dérouleront mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 décembre. L’invité de la DDEC 41 sera, cette fois-ci, le conférencier Philippe Laurent, qui viendra évoquer, le jeudi soir, la thématique des compétences relationnelles, « de l’école au monde du travail » (*)« Les entreprises sont en demande de jeunes qui ont les pieds sur terre, qui sourient, qui savent travailler en équipe, indique Philippe Colleu, chargé de communication et d’innovation auprès de la DDEC 41. Jérôme Brunet (le directeur de l’enseignement catholique en Loir-et-Cher) estime que l’éducation à la relation devrait être une matière » à part entière.
L’intervenant pourra, à travers son parcours personnel, apporter un éclairage sur la question du lien entre les compétences relationnelles présentes en milieu scolaire et celles attendues en entreprise. Auteur de l’ouvrage Le Bonheur au travail, partition pour une fourmi, Philippe Laurent a, sept années durant, connu une vie monastique, « avant de diriger, pour Alstom, le chantier du métro de Shanghai », souligne Philippe Colleu.
Le discours sera suivi d’un échange entre deux personnes issues du monde éducatif – Jérôme Brunet et Jean-Cyrille Péroteau, chef d’établissement au collège-lycée Notre-Dame des Aydes –, et deux chefs d’entreprise – François Bigot, de Salles et Bigot, et Marie Anginot, présidente de la commission école-entreprise du Medef 41.
Le lendemain, douze ateliers – « mini-formations » – en rapport avec l’éducation à la relation, à l’écoute, à la résolution des conflits… seront proposés aux enseignants (du privé ou non), ainsi qu’à toutes les personnes intéressées par les thématiques évoquées, au sein du lycée La Providence.

Conférence de Philippe Laurent, jeudi 3 décembre à 20 h 30, à Cap’Ciné, à Blois. Tarif : 10 €. Ateliers toute la journée du vendredi 4 décembre, au lycée La Providence, à Blois. Tarif : 50 €. Renseignements et inscriptions sur http://www.jer-blois.org

(*) Cette soirée est organisée en partenariat avec le Medef 41.

 
Texte La Nouvelle République – Léa Bouquerot BOUTONLIEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s