Un lycée catholique français organise la première coupe du monde de rugby des écoles

D’après un article de Famille Chrétienne

En partenariat avec les organisateurs de la coupe du monde de rugby qui aura lieu en France en septembre 2023, le lycée catholique de Pontlevoy (Loir-et-Cher) accueillera la coupe de l’Héritage, première coupe du monde de rugby pour élèves. L’occasion de transmettre des valeurs éducatives chères à l’établissement.

Ce jeudi 11 novembre était une journée en grande pompe à l’Abbaye de Pontlevoy. Non seulement parce que ce collège-lycée catholique commémorait l’armistice de la Première Guerre mondiale, mais aussi parce qu’il accueillait une délégation spéciale de la Fédération Française de rugby et du XV de France. Une visite organisée pour marquer le lancement de la Coupe de l’Héritage, premier tournoi de rugby éducatif mondial qui aura lieu du 2 au 7 septembre 2023, en marge de la coupe du monde de rugby en France.

Bernard Laporte, vice-Président de World Rugby et président de la Fédération Française de Rugby est ainsi venu accompagné de plusieurs anciens joueurs de l’Equipe de France du rugby à 15 pour rencontrer les élèves et anciens élèves, l’entraîneur du club de Rugby de l’école ainsi que les enseignants et responsables de l’établissement dont font partie les prêtres de la communauté Saint-Martin. Partenaire de l’événement, le directeur général de France Rugby 2023 Claude Atcher était aussi présent lors de cette rencontre du 11 novembre pendant laquelle un tournoi de rugby à 7 des anciens a été organisé. Le projet est également porté par la Fédération internationale du sport scolaire (ISF), et les collectivités locales.

Avec le rugby, faire des champions « pour le monde »

Lors de cette Coupe de l’Héritage dans deux ans, 700 garçons et filles de moins de 15 ans viendront représenter 24 écoles du monde entier. En un mot, tous les pays sélectionnés pour France 2024 enverrons des jeunes joueurs à Pontlevoy. « Le rugby a été inventé par des élèves dans un lycée en Angleterre, nous voulons retourner aux racines de ce sport avec ce tournoi à l’occasion de la coupe du monde des adultes », explique Vincent Le Flohic, directeur de l’établissement. Le rugby a une place importante dans le projet pédagogique de Pontlevoy, qui possède un club depuis 2006 pour les garçons et pour les filles. D’abord né au sein de l’internat de garçons, il se déploie à l’ensemble de l’établissement accueillant des jeunes de la 6ème à la terminale sur 4 sites entourant l’abbaye dont l’animation spirituelle est confiée à la Communauté Saint-Martin. C’est grâce à l’entraineur du club que le projet de coupe du monde des écoles a germé.

« Le rugby est d’abord un acte éducatif, qui façonne des jeunes capables de s’autogérer, de s’arbitrer, et de fonctionner en équipe », développe Vincent Le Flohic. Il voit dans cette Coupe de l’Héritage une occasion de transmettre les valeurs éducatives que porte cet établissement depuis près de 1000 ans. Ne devant rien au hasard, le nom du tournoi porte cette idée de transmission d’un « héritage » éducatif riche et structurant. « Nous ne voulons pas seulement faire des champions du monde, mais des champions pour le monde », explicite le directeur. Il entend porter un « message d’ouverture » avec ce grand projet, et considère que si l’établissement assume son identité catholique, celle-ci « doit conduire au dialogue et non au repli. »

Un autre projet pour l’insertion professionnelle des jeunes trisomiques

L’établissement lui-même se veut ouvert à tous les élèves quelques soient leurs convictions religieuses, tout en mettant en pratique le message de l’Eglise. « La particularité est que les prêtres de la communauté Saint-Martin font partie du projet et de la vie de notre collège-lycée », précise le directeur. C’est en effet sous l’impulsion de cette communauté, missionnée par l’évêque du diocèse, que l’établissement a accueilli un nouvel internat en 2005 et un lycée en 2007. Les prêtres de Saint-Martin sont ainsi aumôniers du collège-lycée et responsables de l’internat de garçons. Aujourd’hui, l’établissement accueille environ 800 élèves, dont 130 à l’internat de garçons et 45 dans celui des filles.

Initialement fondé en 1196, ce collège-lycée privé aura connu des périodes plus ou moins fastes, ouvertures et fermetures du collège (élevé au rang de Collège Royal militaire par Louis XVI) mais aussi du premier internat créé en 1644, et déménagements en dehors de l’abbaye de Pontlevoy avant d’y revenir en 2019. Cette même année, un « collège British » de 3 classes a été ouvert pour offrir un apprentissage intensif de l’anglais.

A la rentrée 2022, Pontlevoy ouvrira une maison d’accueil pour les jeunes porteurs de trisomie 21 au moment où ils souhaitent commencer à travailler. Certains viendront en stage dès le printemps prochain, et seront accueillis dans des entreprises partenaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s