Le labo d’innovation au collège St-Joseph de Mer

Mer Il faut parfois commencer à innover en s’intéressant à des sujets qui paraissent simples, mais qui peuvent avoir des implications multiples. A Mer au collège Saint-Joseph, nous avons animé une séance sur un sujet inattendu : « comment rendre profitable à TOUS une heure d’étude? » C’est vrai que l’heure d’étude est souvent considérée par les jeunes comme une heure vide dans l’emploi du temps, et par les éducateurs comme une heure gâchée et mal employée. Avec 16 enseignants du collège, nous avons pendant 2 heures, joué à imaginer ce que pourrait être une heure d’étude profitable. Ce moment d’innovation collective a ouvert de bonnes pistes : le travail en groupes, le tutorat ou l’aménagement de l’espace. Une dizaine d’idées neuves qui seront bientôt retravaillées pour permettre d’écrire des plans d’action qui devront inventer l’étude de demain au collège St-Joseph. A suivre…

La Comète Blois-Sologne en pélerinage

Les élèves de CM1-CM2 de la comète Blois-Sologne réunissant les écoles de Notre dame de Vineuil , Notre Dame de Chitenay et Saint Louis de Cour Cheverny, se sont retrouvés le jeudi 25 septembre pour un pèlerinage en compagnie des enseignantes,de quelques parents et de leurs aumôniers l’abbé Guillaume Lanchet et Don Cédric. 

IMG_8316

AG de l’Apel 41

L’Assemblée générale de l’Apel départementale s’est tenue à Notre-Dame des Aydes devant une cinquantaine de personnes. Dernière AG pour sa présidente Marie-Hélène Weicherding et une partie de son équipe après cinq années passées au service des parents d’élèves du Loir-et-Cher.

Rappelons ici que l’Apel nationale représente plus de 800 000 familles, que l’échelon académique (Orléans-Tours) compte 30 893 familles et que l’Apel 41 fédère 33 Apel d’établissements pour 4 389 familles.

Madame Weicherding a rappelé dans son rapport d’activité que l’Apel 41 avait distribué 35 000 € sous forme de subventions pour le numérique et 4 200 € d’aides diverses.

Pour l’année 2014-15, l’Apel 41 compte insister sur l’aide à l’orientation des jeunes en organisant des rencontres parents-école (RPE), et en continuant l’organisation du grand forum d’orientation. Une journée « pastorale des parents » sera organisée au printemps, et la semaine des Apel qui se tiendra du 16 au 21 mars 2015 avec cette année encore la lecture pour thème (« Lire, quel plaisir! »).

Le colloque académique annuel se tiendra à Bourges le 21 mars. Les parents y seront invités à « accompagner son enfant tout au long de sa scolarité ».

Comme l’a annoncé Jérôme Brunet, directeur diocésain qui s’adressait aux membres du bureau et à sa présidente, l’Enseignement catholique accompagnera l’Apel sur le sujet du règlement des conflits. C’est un beau chantier qui se situe au coeur du projet d’éducation à la relation en action dans le diocèse, et qui concerne en premier lieu les familles.

Bienvenue à la nouvelle équipe de l’Apel 41 : sa nouvelle présidente est Séverine Diagne; elle sera secondée par Sandrine Lambert.

Merci à toutes et à tous pour ce magnifique engagement au service des familles et de l’Enseignement catholique !

Marie-Hélène Weicherding, 5 ans à la présidence de l'Apel 41

Marie-Hélène Weicherding, 5 ans à la présidence de l’Apel 41

photo 2

La nouvelle présidente de l’Apel 41, Séverine Diagne, et Sandrine Lambert, vice-présidente

photo 3

Le nouveau bureau de l’Apel 41

 

L’école Sainte Marie-Madeleine inaugure une nouvelle salle de classe

Après plusieurs années difficiles, l’école Sainte Marie-Madeleine, grâce au dynamisme et à l’investissement de chacun (équipe enseignante, parents bénévoles des bureaux OGEC et APEL) a vu depuis 2005, ses effectifs augmenter.

La capacité d’accueil des classes existantes étant insuffisante, une seule solution était envisageable : l’ouverture d’une 4ème classe ; décision revenant au Comité Diocésain de l’Enseignement Catholique.

Après plusieurs demandes et étude de nos arguments, le CODIEC  nous accorde donc un poste supplémentaire et c’est avec plaisir que nous accueillons Mr TORSET en septembre 2013. Bien qu’un travail en amont commencé en 2012 ait été fait (demande de devis, recherche d’un architecte, étude des normes de sécurité) le problème du lieu d’accueil de cette 4ème classe subsistait à la rentrée 2013. La solution retenue est donc l’aménagement de l’ancien logement de fonction de la directrice à l’étage en salle de classe.

En attendant que cette classe soit prête, une demande est faite auprès de l’évêché et de la communauté Saint Martin afin qu’ils nous prêtent gracieusement une salle du presbytère pour une année scolaire. Je les remercie pour l’accueil fait à notre demande. Un long travail commence pour l’OGEC, les membres de la commission travaux, en partenariat avec l’architecte, les parents bénévoles : recherche d’entrepreneurs, étude du plan de financement du projet mais aussi déménagement du premier étage et du grenier …

Après plusieurs mois d’attente, les travaux commencent dès la première semaine de vacances de juillet 2014.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au fil des réunions de chantier, nous voyons le projet prendre forme jusqu’à fin juillet, où nous apprenons que le plancher de l’étage doit être renforcé en urgence.

Grâce à la diligence et à la réactivité des entreprises retenues (notamment les entreprises COLIN, FRIBOURG et AJC’élec), le problème est vite résolu et nous en profitons pour refaire le plafond, l’électricité et l’isolation phonique de la classe du rez-de-chaussée.

Ayant pris un peu de retard pour raison de vacances estivales, les travaux nous sont livrés le 15 septembre (un dimanche matin) et l’aménagement de la classe se fait le même jour. Merci aux papas matinaux qui se sont déplacés ce jour-là pour le bien-être des enfants.

Après 1 an d’attente, Mr TORSET et ses élèves de CE1-CE2 s’installent dans leur nouvelle classe le LUNDI 16 SEPTEMBRE, pour le bonheur de tous.

Les travaux ont été financés  par un emprunt à taux 0 de 47200 € contracté auprès de l’UROGEC, une subvention de 10000 € de l’UDOGEC et une de 12200 € de la Fondation Victor Dillard pour les huisseries, la générosité des donateurs s’élève à 1400 € et  je les en remercie au nom de l’école, le reste étant sur fonds propres à hauteur de 15000 €.

Je terminerai en remerciant plus  particulièrement  Mr TAFFOREAU, président OGEC, sans l’aide de qui le projet n’aurait pu aboutir. Vous avez su entendre mes arguments lorsque j’ai commencé à évoquer la nécessité d’ouvrir une classe supplémentaire et votre investissement sur le plan administratif, votre disponibilité lors des différents rendez-vous ont été précieux toute cette année.